Translate my blog

27 février 2010

Jour 14 - deuxième journée de congé des Jeux

Que l'oreiller et la chaleur des couvertures m'attiraient. J'ai réussi à leur échapper vers 10h. Je pense qu'en ce quatorzième jour des Jeux, ce dont j'avais le plus besoin, c'est de sommeil.  Point de 228 vers Lonsdale Quay aujourd'hui. Je monte à bord du 240, en direction Vancouver, par le Lion's Gate Bridge. Je descend au premier arrêt en ville, à l'entrée de Stanley Park.

Ma première destination: l'aquarium de Vancouver, le plus important au Canada. Je veux enfin voir des bélugas de mes propres yeux. À la fin de l'université, mes amis dans l'AIESEC me surnommaient Bélou. Pourquoi? Parce que mon implication étudiante, ma blonde, mon travail à temps partiel et mes études occupaient tout mon temps. Plus rien pour le sport. Le sommeil manquait. Résultat: un tein plutôt blanchâtre et un début de bedon de bière/pizza... Les bélugas de l'aquarium s'avèrent aussi beaux que je me l'étais imaginé. J'assiste à leur repas, puis à celui des dauphins, j'écoute le film Planet Earth: Shallow Seas 4-D Experience. 4-D parce que nous avons des lunettes 3-D, que les sièges bougent et qu'il y a du vent, des embruns et des odeurs!

Je fais le tour de Stanley Park, du côté nord-est. La vue vers les montagnes et le centre-ville y est magnifique. Je me laisse bercer par le son des mats des voiliers à quai à la marina. Je me retrouve au centre-ville, observe la flamme olympique du toit d'un édifice adjacent, ouvert au public suite aux nombreuses critiques de la première semaine. Je remonte Granville Street. L'attente pour entrer à la Monnaie royale canadienne et toucher les médailles olympiques dépasse les quatre heures. J'entre dans un restaurant style mexicain. Décision facile à prendre: mon estomac crie famine, j'entrevois une télé 42 pouces, un gars prend une pinte de bière et surtout, il y a des places libres. J'assiste à la fin du match de hockey féminin Canada-USA. Les cris de joie fusent à la toute fin.

Je poursuis ma marche au centre-ville, me retrouve devant la maison de l'Alberta, qui diffuse en direct sur écran géant l'épreuve de sauts acrobatiques à Cypress. "Wow! Nous avons l'air de cela à la télé? Cool!". Depuis mon arrivée, je n'ai guère eu l'occasion de regarder des compétitions. Je poursuis mon marathon personnel. Rien d'autre n'existe à part ma chambre, la 228, la navette vers Cypress, la montagne, le Seabus, le Canada Line et l'Olympic Street Car vers Granville Island et la Place de la francophonie. À mon retour, vous allez me raconter les Jeux, d'accord?

À 20h15, mon corps me lance des signes de fatigue extrême. Je quitte le spectacle de Ariane Moffat (qui soit dit en passant sera télédiffusé samedi le 27 à TV5) et retourne à la maison. J'y tombe aussitôt de sommeil.

Demain, j'effectue mon dernier quart de travail à Cypress.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...