Translate my blog

12 mai 2010

Les Canadiens l'emportent contre Pittsburgh!!!

Les Canadiens viennent de l’emporter 5 à 2 contre les Penguins. L’adrénaline coule à flot dans mes veines, en réaction au stress qui m’habitait il y a soixante-quinze minutes. Les enfants ne m’ont jamais vu ainsi, les fesses touchant à peine le devant du coussin du divan, criant après les joueurs, les arbitres, me prenant la tête à eux mains. Ce soir, je viens de m’offrir un maudit beau trip de hockey, qui me permet de voyager dans le temps.

D’où suis-je originaire? Quelle fût l’équipe chérie de cette ville? Qui nous a brisé le cœur en gagnant la Coupe Stanley ailleurs? Vous avez visé dans le mille : Québec et ses Nordiques! Dans ma famille, il n’y avait qu’une seule religion : les Nordiques. Les Canadiens, nous les haïssions à mort! Oui, oui, je sais, les 24 Coupes Stanley du Canadiens, blablabla…

Les Nordiques terminent 1er de la division Adams en 1985-86 et se font sortir en trois par Hartford. Ils se reprennent en 1986-87, en terminant 4e dans leur division mais en sortant Hartford en première ronde. Le 16 avril 1987, j’étais au Colisée, tout en haut, derrière le filet de Mario Gosselin. L’équipe tirait de l’arrière par trois buts au milieu de la deuxième période mais la foule a électrisé l’équipe, qui s’est sauvé avec la victoire en prolongation grâce à un but exceptionnel de Peter Stastny. Je suis sorti de là sans voix, le t-shirt complètement imbibé de sueur. Dans le pit au Colisée, y faisait chaud pas à peu près! Ben oui, les Canadiens nous ont ensuite sortis en 7, mais bon, le but d’Alain Côté, était bon, point final!

Il s’en suivit une descente aux enfers de plusieurs saisons, mon départ pour Montréal, les commentaires sarcastiques de mes « amis » de HEC face aux déboires de mon club. La coupe de 1993 des Canadiens? Rien à en cirer à l’époque. Quand les Nordiques ont été vendus au Colorado, j’ai abandonné le hockey. Le bleu en moi a résisté pendant de très, très nombreuses années. La flamme du hockey est revenue peu à peu quand Mathieu, mon plus vieux, a commencé à jouer au hockey. Je n’avais pas vraiment le choix de prendre pour les Canadiens mettons … D’autant plus que MES joueurs des Nordiques n’étaient plus avec l’Avalanche.

Je suis devenu officiellement un partisan du Canadiens le 18 novembre 2006, lorsque le chandail de Serge Savard a été retiré au Centre Bell. Avez-vous vu les jeunes hockeyeurs qui patinent avec un drapeau juste avant l’entrée des joueurs sur la glace? Ce fameux soir de novembre, Mathieu, qui est défenseur, portait le drapeau en question. La fierté vous dites? Wow, wow et re-wow! Mon gars sur la glace du Centre Bell, devant 21 273 spectateurs!

Ce soir, assis sur le rebord du divan, j’ai vu défiler deux décennies de ma vie. Devant mes yeux, je vois une équipe soudée comme jamais, qui est prête à défendre chacun de ses joueurs. Ils sont petits, ils étaient underdogs, ils se battent maintenant l’un pour l’autre. Je ne vois pas de vedettes dans cette équipe. Juste une vingtaine de gars prêts à se défoncer pour se protéger l’un l’autre. Aura-t-on la chance de vivre une vingt-cinquième parade de la Coupe sur Ste-Catherine? Pourquoi pas? Après l’Impact et les Alouettes, Go Habs Go!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...