Translate my blog

26 avril 2010

L'adrénaline me quitte

Les trois premières heures de cette nouvelle année de ma vie, j'ai fais ce que j'aime le plus: jouer avec les mots, afin qu'ils expriment ma pensée. Je revenais du Centre Bell et était habité par la frénésie d'un événement réussi. Je n'arrivais pas à dormir. Ne vous demandez pas pourquoi je suis un oiseau de nuit: je suis né à minuit vingt-six.

Samedi, j'ai réussi à m'extirper du lit vers 10 h 30. À ma grande surprise, les enfants étaient tranquilles dans la maison. Spécial journée anniversaire peut-être, surtout que Nathalie enseignait à l'ESG-UQAM. Comme l'écrivent les jeunes sur MSN, téka. MSN, pour MSN Messenger, le service de Microsoft qui permet de clavarder en direct avec ses amis. Téka pour en tout cas. Ma fille et moi avions une sortie planifiée depuis des semaines: aller voir l'adaptation cinématographique des romans de India Desjardins, Aurélie Laflamme. Roselyne a lu tous les livres de la série. En novembre 2007, nous avions même fait la file au Salon du livre de Montréal, afin d'obtenir un autographe de India.

Félix nous accompagnait, car les comédiens de Kaboum, une série culte auprès des jeunes, diffusée à Télé Québec, y étaient. Notre petit bonhomme avait alors cinq ans et demi et quelques semaines d'école dans le corps. Il voulait son livre de Kaboum autographié, pour faire comme sa grande soeur. Je me souviendrai toujours de sa réplique, quand il avait aperçu Titania la Karmador et Gyorg le Krashmal: "Papa, comment ils ont fait pour sortir de la télé?" Heureux ces enfants vous dites en cette journée grise de novembre 2007?

Depuis toujours, j'éprouve une grande joie à communiquer avec les enfants. Avec eux, je me sens moi-même, sans avoir à me soucier de ce que pensera mon interlocuteur. J'ai d'ailleurs écrit plusieurs histoires pour les enfants, entre autre celle-ci, publiée en février 2004 dans le Journal de Chambly. Tout ça pour dire que j'ai bien aimé le film et que j'emprunterai les livres à Roselyne!

Je sais depuis toujours que je veux écrire des histoires et les publier. Depuis la 4e année du primaire, c'est la seule certitude que j'ai dans la vie. Quand? Telle est la question. Bientôt, je l'espère. Ma blonde le fera avant moi, avec le livre portant sur sa thèse de doctorat!

À notre retour du cinéma, nous avons pris la route pour Noyan. Premier BBQ de l'année, suivi du film Avatar reçu en cadeau des enfants. Nous avons auparavant écouté le Gala du Temple de la renommée Olympique du Canada au Canal V. J'ai revécu les émotions de la veille et expliqué que "là, je suis debout ici ... dans deux minutes, il se passera ceci ..." Ce visionnement m'a rappelé celui des cérémonies d'ouverture des Jeux, le 12 février dernier, dans ma famille d'accueil à North Vancouver. Stuart y allait de ses commentaires, au grand dam de Laura, sa mère!

Je me suis endormi sur Avatar vers 22 h et suis sorti des bras de Morphée à 11 h 30 dimanche ... C'est ce que j'appelle une chute majeure d'adrénaline! Noyan, c'est notre havre de paix à Nathalie et moi. À moins de 500 mètres des États-Unis, nous nous laissons bercer par le clapotis des vagues du Lac Champlain sur la rive. Seuls les cris des oiseaux brisent le calme. Dès ma première visite en 1990, j'avais été charmé par cette petit maison sise à cheval entre le Québec et le Vermont. Je me suis toujours dit qu'un jour, j'y écrirais mes histoires. Les cônes orange de la photo constituent la "barrière" entre le Canada et les États-Unis. Avant le 11 septembre, nous empruntions le chemin frontière à la brunante, pour aller observer les chevreuils dans les champs, côté québécois. Depuis la série d'articles chocs publiée dans le Journal de Montréal, plus moyen de le faire. Des fois, c'te journal-là ...

Félix a sorti son vélo et je lui ai montré l'un de mes plaisirs de jeunesse: faire des chires dans le gravier! Quelle joie les amis!!!

Retour à Richelieu pour l'heure du souper. À 19 h 30, je roupillais déjà ... Tant qu'à moi, la nuit aurait pu se prolonger lors de mon réveil à 7 h 20 ce matin. Mais non, la CIGM m'appelle. Il ne me reste plus que trois conférences cette semaine, l'assemblée générale annuelle le 4 mai à l'Étoile du Quartier Dix30, deux 5 à 7 en juin et ensuite, l'été et son calme relatif.

Je viens de passer deux années folles sur l'adrénaline et les échéances serrées. Ne plus en avoir provoque un relâchement quasi épeurant. N'ayez crainte, je repartirai de plus belle dans quelques semaines!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...