Translate my blog

8 novembre 2015

Clore un chapitre, en ouvrir un nouveau – partie 1

Début avril 2015. J’apprends que l’un de mes groupes favoris, Metallica, fermera le Colisée de Québec et ouvrira le Centre Vidéotron, en septembre. Je me promets sur le champ de vivre ces deux moments sur place, en compagnie de milliers d’autres fans de ce groupe américain de Heavy Metal qui apprécie énormément ma ville natale, Québec.

Vendredi 24 avril, 11 h 50. Je suis en classe à l’Université de Sherbrooke. L’un des derniers séminaires du parcours académique qui me mènera, en septembre, en Europe. Et jour de mon 47e anniversaire de naissance. À midi, les réseaux Billetech et Ticketmaster mettent en vente les billets pour ces spectacles qui s’annoncent mémorables. J’ouvre mon fureteur internet et, dans deux onglets différents, commence à rafraîchir les pages. Je n’en suis pas à mes premières armes dans l’achat de billets pour des spectacles rock et je sais que je dois agir vite. À 12 h 10, je crie victoire : le lundi 14 septembre, au vieux Colisée, et le mercredi 16 septembre, dans le Centre Vidéotron tout neuf, je vivrai l’histoire. Je m’offre un cadeau de fête afin de clore un chapitre de ma vie et en ouvrir un nouveau.

Cinq mois passent. Je me consacre à fond à la rédaction, avec mon équipe des Scopes, de notre recherche-action.

Le 14 septembre, j’emprunte l’autoroute 20 en direction est, presque du reculons. Peut-être ai-je peur de retrouver les fantômes du passé ? Je ne sais trop. La première partie ne m’intéressait pas, alors j’ai pris mon temps. J’arrive dans le quartier Limoilou vers 20 h. Je marche vers le Colisée, plongé dans mes souvenirs d’adolescence. J’en ai vu, des shows rock dans cette enceinte ! J’entre à l’intérieur. Les techniciens de scène terminent la mise en place pour Metallica.

Je jette un coup d’œil vers la galerie (les bancs gris), là où papa a eu un billet de saison des Nordiques. Je tourne ensuite le regard vers les loges, au centre, là où mon oncle Benoit Roberge possédait son billet de saison des Nordiques, puis des Remparts. Les deux Ben (mon père et mon oncle), ont vu jouer Jean Béliveau, Guy Lafleur, Marc Tardif ou encore Joe Sakic dans ce vieil amphithéâtre. Metallica entre sur scène vers 21 h 10 et en sortira à 23 h 30.


J'ai eu droit à une autre prestation fort énergique du groupe californien, qui a joué dix-huit chansons. Le vieux Colisée entrera en dormance, après avoir vu tant d’action au cours de ses 66 années d’existence.

La Corolla grise me ramène 254 km à l’ouest, à la maison. Vers 2 h, je plonge dans mon lit avec bonheur. Mardi soir, je débute une nouvelle session d’enseignement chez Zoom Académie. Je retrouve avec joie une nouvelle cohorte d’étudiants qui désirent se perfectionner en événementiel et démarrer leur entreprise.

Je m’endors avec l’impression de clore une étape de ma vie. Demain, je compte partir plus tôt afin d’aller rendre visite à mes parents au cimetière Notre-Dame de Belmont.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...