Translate my blog

26 mai 2015

Un quart de siècle de vie commune

La chaleur humide venue du Golfe du Mexique s’installe sur le Sud du Québec. Il y a vingt-cinq aujourd’hui, le mercure indiquait 25 degrés celcius à Amos, en Abitibi. Nathalie et moi y étions, avec la délégation de HEC. Le congrès régional du printemps d’AIESEC Québec battait la mesure. Des jeunes universitaires de partout au Québec nous accompagnaient.

Ce soir-là, une gentille petite fée nous a fait voir au-delà de nos rôles respectifs de vice-présidente affaires corporatives et président d’AIESEC HEC. Elle nous a eu par la gourmandise, alors que nous partagions bière et pizza dans le corridor. Il a suffit d’un regard, d’un sourire, dans lesquels l’éternité s’est glissée.

26 mai 1990. Château d’Amos. Là où nos routes se sont jointes.

En juin 1991, nous emménagions ensembles sur le boulevard Édouard-Montpetit à Montréal. En mai 1992, l’équipe fort dynamique d’AIESEC UQAT recevait à nouveau le Québec pour le congrès régional du printemps. Cette fois-ci, j’y étais directeur régional du Québec pour AIESEC Canada et Nathalie présidente d’AIESEC HEC. Le comité organisateur, connaissant notre histoire d’amour, nous avait réservé rien de moins que la suite nuptiale du Château d’Amos !

De jeunes étudiants fonceurs, rêveurs et impliqués, nous sommes devenus parents - Mathieu se joignant à nous en avril 1995, Roselyne en octobre 1997 et Félix en mai 2002 - puis des quarantenaires … fonceurs, rêveurs et impliqués.


Vingt-cinq années ensemble. Ce n’est pas rien, dans cette ère de l’instantané et du jetable. Notre secret ? S’accepter tels que nous sommes, avec nos forces et nos faiblesses, nos qualités et nos défauts (et dieu seul sait combien j’en ai !). Nathalie connait mon immense besoin de liberté, celui de vivre des événements où le tout est plus grand que la somme des parties et ma curiosité sans fin. Elle me permet d’explorer et de grandir.

Nous venons de vivre un quart de siècle marqué par les besoins des enfants. Ils grandissent et prennent peu à peu de la distance. Cet automne, Mathieu entre à l’université et Roselyne au cégep. Félix, à treize ans, n’est plus le bébé de la famille.


Que nous réserve le prochain quart de siècle ? Encore de l’amour, de la passion pour la découverte du monde et toujours cet immense respect entre nous.

Merci AIESEC UQAT pour ces deux weekends à Amos, en 1990 et 1992.

Merci papa et maman, merci Roger et Jeannine, de nous avoir donné des modèles de couples qui franchissent les épreuves main dans la main.

Merci Nathalie d’être la femme de ma vie.

…TRÈS…

xxx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...