Translate my blog

27 avril 2013

Merci au groupe 88 de la maîtrise en gestion de la formation

L’heure du souper, samedi. Nathalie prend une bière aux 3 Brasseurs avec ses étudiants de l’ESG, suite à un cours donné aujourd’hui. Les gars sont au tournoi de hockey AAA à Lachenaie. Roselyne dans un autobus Bell Horizon, quelque part sur la 87, entre New York et Montréal. Seul, installé dans une chaise Adirondack qui fait face au ruisseau Cordon-Savane, je laisse ma main courir sur le cahier de notes qui m'accompagne partout.

Malgré le flot incessant de véhicules sur le chemin des Patriotes, malgré le ronronnement caractéristiques des moteurs de Cessna 150 ou 172 qui survolent la maison, les mots me portent.

Le soleil brille dans un magnifique ciel bleu. Comme en ce 17 avril, jour du décès subit de papa à Québec. D’un simple arrêt cardiaque, qui ne faisait absolument pas partie des circonstances de mort possibles pour lui. Âgé de 82 ans, il était encore très actif, parcourant plus de 1 200 kilomètres de vélos par année. Je viens de compléter un autre weekend de classe au campus Longueuil de l’Université de Sherbrooke, situé à la station de métro du même nom au pied du pont Jacques Cartier. Je suis fier et heureux de cet accomplissement.

Seules les quatre filles de mon équipe connaissaient la grande tristesse qui m’habitait. Elles ont eu le respect du silence. Malgré le fouillis indescriptible qui règne en roi et maître dans mon cerveau depuis dix jours, j’ai décidé de présenter en classe hier matin. Ce fut une excellente décision.

Nous débutons le cinquième cours de la maîtrise en gestion de la formation. Il s’intitule « Stratégies de formation » et est donné par Gilles Chamberland, président de Chamberland Conseil. Un cours très axé sur la pratique et les diverses formules pédagogiques possibles. Tout au long de ces deux journées, nous avons expérimenté plusieurs formules, en changeant continuellement d’équipe.

Je suis un éternel apprenant, fin observateur de la vie et des gens qui la font. On dit que lorsque l’élève est prêt, le maître apparaît. Ce maître, dans mon cas, se nomme Jean-François Roussel, créateur de ce programme de maîtrise qui vise à professionnaliser les pratiques en gestion de la formation en entreprise.

En ce samedi soir où je rédige un hommage à mon père et prépare des photos pour la cérémonie qui se tient demain à Québec, j’aimerais remercier mes collègues du groupe 88 : Davone, Isabelle, Josée et Sarah (les Charlie’s Angels), Marie-Josée, Mylène, Sandra, Sophie Hélène (la gang de la santé), Fernande, France, Joseph, Liam et Max-René (la gang de la construction), Mylène et Sandra (mes nouvelles coéquipières), Catherine et Eve (mes complices du tout début, trio que nous nommons le Trio des Fantastiques Taureaux car nous sommes tous des taureaux).

Merci à vous toutes (désolé les gars, cette fois-ci, le féminin l’emporte…) pour vos rires, votre énergie, les discussions fort intéressantes pendant ce weekend. Grâce à vous, je réalise que malgré la douleur, la vie continue son petit bonhomme de chemin. Je suis très fier de faire partie de cette belle gang qui me permet d'élargir mes horizons et faire ce que j'aime: apprendre pour ensuite transmettre.

En octobre 2015, lorsque nous serons à Paris dans le cadre du séminaire international mettant un terme à cette belle aventure, mon papa sera à mes côtés.

1 commentaire:

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...