Translate my blog

26 avril 2013

Des souvenirs forgés par les photos?

Est-ce que vos parents prenaient beaucoup de photos? Lors de mon enfance, celles-ci se tiraient sous format diapositives. Mon père, mes oncles possédaient des centaines de ces diapos, insérées dans des carrousels. Une semaine de vacances? 2-3 rouleaux de 24 ou 36 poses. Il y eut ensuite les photos imprimées chez Direct film, que nous gardions dans des enveloppes ou dans des albums. Les prix commençaient à diminuer. Puis apparurent les caméras numériques, accompagnées de cartes mémoires de quelques Mb. Quelques dizaines de photos sur une toute petite carte. La possibilité de voir immédiatement le résultat, de retoucher avant de lancer l’impression… à la maison. La photo passa d’un art réservé à un petit groupe à une commodité dont tous peuvent profiter.

Aujourd’hui, en 2013, une très grande partie de la population se promène avec une caméra dans ses poches. Les téléphones intelligents possèdent presque tous une caméra qui de bien plus grande qualité que celle qu’utilisaient les professionnels il y a à peine 20 ans. Avec des applications telles Instagram, nous prenons une photo et la mettons en ligne immédiatement. Lors de ma présence aux Jeux de Vancouver, j’ai pris des centaines de photos, dont plusieurs dizaines avec mon iPhone. Je pouvais ainsi montrer à famille et amis où je me trouvais à l’instant même.

Des milliers de fichiers JPEG se retrouvent maintenant dans nos ordinateurs. Je me demande parfois si mes souvenirs de jeunesse n’ont pas été forgés par toutes ces séances de projection de diapositives dans les fêtes familiales des Côté. Cette image représente un échantillon de mes plus beaux souvenirs.


Devant moi, sur le dessus des bibliothèques blanches IKEA, il y a 27 albums photos. Ils contiennent l’histoire de notre famille, celle de Nathalie et Christian, avec Mathieu, puis Roselyne, Félix et les chats.

En regardant une, des photos, nous nous évadons dans les souvenirs. Les sons, les odeurs et les sensations reviennent. Les sourires se forment sur nos lèvres. Parfois, les larmes coulent. Bon vendredi!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...