Translate my blog

31 juillet 2016

Départ pour Rio

Porte d’embarquement 75, aéroport international de Montréal. Un grand café Starbucks à la main, je tente de réveiller mon esprit, qui flotte encore. J’ai dormi d’un sommeil léger, me réveillant à de nombreuses reprises. L’alarme a sonné la charge à 4 h 45. Un snooze plus tard, sortie du lit. Circulation fluide sur les routes désertes d’un dimanche d’été. J’imprime les cartes d’embarquement, l’étiquette bagage et dis au revoir à Nathalie et Félix. Dans soixante minutes, installé dans le siège 5F, je débute un nouveau périple olympique.


Trois vols me mèneront à destination. Quatorze heure quarante-huit dans des cabines pressurisées filant à 800 km/h vers le sud. Tout d’abord, Montréal – Fort Lauderdale, sur Air Canada Rouge. Un vol de 3 h 32. Escale de 4 h 47 avant de poursuivre vers Bogota, en Colombie. Je volerai à bord d’Avianca, pour une durée de 4 h 59. Nous survolerons le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes. Visage rivé au hublot, je rêverai à toutes ces iles sur lesquelles je n’ai jamais mis le pied. Suite à une deuxième escale, de 2 h 53, je remonterai à bord d’un Airbus d’Avianca pour un vol de nuit de 6 h 17. À 6 h 35, lundi le 1er août, je foulerai le sol de l’Amérique du Sud pour la première fois de ma vie.

Flashback, courtoisie de la fonction « souvenirs d’il y a un an de Facebook ». Il y a douze mois donc, nous étions en vacances aux Iles-de-la-Madeleine. Le 31, dans le studio de CIFM, la radio des Iles, je donnais une entrevue à propos de mon livre, Le journal d’un passionné de Jeux olympiques, quand le bénévolat devient un tremplin. J’y racontais ce qui m’a mené aux JO de Vancouver, puis à ceux de Sotchi. J’y ai parlé de mon amour de la mer et de la montagne. De ma famille qui me permet de vivre ma passion de la découverte des gens et des lieux, par le biais des événements internationaux.

Au cours des trois prochaines semaines, je compte vous raconter les Jeux à ma façon, au fil des notes couchées dans ce petit carnet Moleskine noir qui ne me quittera pas.

Partagez l’adresse de mon blogue avec vos proches. Tout simple : www.christianfortin.com.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...