Translate my blog

17 juin 2014

Une accalmie

Mon manuscrit est en révision présentement. Je me retrouve donc en attente. En fait, non. Le travail se poursuit, à d’autres niveaux. La semaine dernière, nous avons créé la page couverture. Il aura fallu trois itérations pour parvenir au résultat final. Je suis très fier du résultat, que je vous présente en primeur (notez qu'il s'agit en fait d'une version numérisée à partir d'une impression jet d'encre, la qualité est donc moyenne). J’ai hâte de saisir ce livre dans mes mains, de sentir l’encre imprégnée dans le papier. De voir et toucher l'embossage de certains éléments (devinez lesquels).


J’ai approuvé, vendredi dernier, l’argumentaire qui présente mon livre aux libraires québécois. Nous rédigeons maintenant les textes de la quatrième de couverture (le verso du livre). Pour un introverti habitué à mettre en marché les projets des autres, se retrouver ainsi en « vedette » s’avère une expérience plutôt étrange. Surtout lorsque l’on parle de soi à la troisième personne du singulier.

J’en suis enfin à sélectionner cinq ou six photos marquantes, qui seront tramées et insérées en noir et blanc au début des différentes sections du livre. De quoi traite-t-il, au fait, ton livre ? Il s’intitule « Le journal d’un passionné des Jeux olympiques : quand le bénévolat sert de tremplin ». J’y raconte, bien sûr, mes expériences de bénévole à Vancouver et Sotchi. Mais aussi ma vie, ce qui m’a mené vers l’implication dans l’AIESEC et cette passion de découvrir le monde. Je dois à tous ces gens de tous les âges qui s’impliquent ce que je suis devenu. Je porte une parcelle de chacun des bénévoles passionnés que j’ai rencontrés. Et je veux partager cette passion avec le plus grand nombre de gens possible, par l’écriture, des conférences et de la formation.

Et là, comme d’habitude, le doute s’insinue dans mon cerveau. Quel sera l’accueil des libraires ? Mettront-ils le livre en plus d’un exemplaire sur leurs tablettes ? Une chose est sûre : je ne ménagerai pas les efforts pour le faire connaître ! J’ai l’impression que les chemins empruntés depuis ma naissance ne me servaient que d’apprentissage et de répétition générale pour l’ultime étape : vivre de ma plume.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...