Translate my blog

15 avril 2014

Rencontrer Chris Hadfield: priceless!

L’automne dernier, j’avais noté dans mon iPhone, sous la rubrique « livres à lire », d’acheter la biographie de Chris Hadfield, An astronaut’s guide to life. Dans le journal La Presse du 12 avril, je vois un entrefilet qui mentionne que l’astronaute sera au Archambault de Berri le 15 avril, de 12 h à 13 h, pour une séance de signatures. Je note aussitôt l’événement dans mon calendrier. Pas question de rater cette occasion!

Aujourd’hui, j’ai entendu Chris interpréter une de ses compositions. Comme des dizaines de lecteurs, j’ai fait la queue pour obtenir sa dédicace. Moment chargé d’émotion pour moi, l’enfant qui rêvait de piloter des avions et d’aller dans l’espace. Mes choix m’ont mené dans une carrière en événementiel, communication et marketing. J’ai quand même obtenu mes ailes! L’espace, ça viendra!


Moment émotif parce que depuis mon dernier billet, le 19 mars, je me suis attelé à l’écriture de mon livre. Je compte le lancer cet automne, dans les Salons du livre. Ce midi, je me suis donc vu, installé à une table, en train de dédicacer moi aussi ce fameux bouquin que je rêve de publier depuis mon adolescence.

En relisant mes journaux personnels, en visitant les quelque 400 billets de ce blogue ou encore en consultant plusieurs travaux universitaires, j’ai réalisé une chose. J’écris mon livre depuis très longtemps! Tout est là. Des milliers de pages. De notes. De photos, d’images. Si vous saviez à quel point je nage dans le bonheur total ces jours-ci, seul devant l’écran de mon MacBook Air. Mes doigts filent sur le clavier ergonomique, je ne vois pas les heures passer.

La semaine dernière, j’ai raconté mon expérience de Sochi devant les classes de sixième année de l’école primaire de Richelieu. J’avais rencontré les élèves en décembre et leur avais parlé en direct de Krasnaya Polyana durant les Jeux.


Vendredi, je visitais la classe d’anglais de Roselyne, en secondaire 4, à la polyvalente Mgr Euclide-Théberge de Marieville. Deux fois quatre-vingt-dix minutes qui me semblèrent en durer quinze.


Je m’approche de plus en plus du but. Être auteur et conférencier. Il n’y a pas si longtemps, je pensais que j’étais totalement perdu dans la forêt, que je n’avais rien à dire, que mon parcours professionnel et personnel ne menait nulle part. J’avais tort. Toutes les expériences vécues m’ont permis d’accumuler des histoires de vie. L’apprentissage continu, ce n’est pas un concept farfelu. C’est l’essence même de la vie, ce qui fait que nous progressons en tant qu’humains.

Demain matin, nous prenons la route pour Carleton-sur-Mer, en Gaspésie. L’équipe de Mathieu, les Patriotes du Richelieu, Junior AA, y représente la région Richelieu au championnat provincial de hockey. Je garde de magnifiques souvenirs de la Baie-des-Chaleurs. J’ai hâte de m’y retrouver demain soir!

Le weekend suivant, l’équipe de cheerleading de Roselyne participe au championnat provincial, à Trois-Rivières. Félix vient d’être nommé aide-capitaine dans son équipe de hockey printanier AAA. Nathalie deviendra, le 1er juin, professeure agrégée, en plus d’avoir été élue directrice MBA Conseil en management. Est-ce que je vous ai déjà dit que j’étais très fier de ma famille ?

Derrière toutes ces belles nouvelles se cachent des dizaines, voire des centaines d’heures de pratique et de persévérance. De la souffrance aussi. Parce que ce n’est pas vrai du tout que la vie est toujours facile.

En attendant de lire mon livre, l’automne prochain, procurez-vous celui de Chris Hadfield.

Bonne lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...