Translate my blog

15 janvier 2014

En route vers SOCHI : une entrevue au canal LCN

Dans les derniers mois, j’ai eu l’occasion, par le biais de l’art-thérapie, d’effectuer un retour sur ma vie. Ce faisant, j’ai réalisé l’essence même de mon ADN. Je suis immensément curieux et passionné des gens. Je suis un créateur de liens et de sens. Le journal de Chambly m’a surnommé, en 2010, athlète de la découverte du monde. Avant d’aborder l’entrevue à LCN en tant que telle, je vous raconterai donc les liens m’ayant mené à elle.


Ma mère dit souvent, en parlant de sa défunte sœur Jacqueline « mon ange ». Je la nommais plutôt Jackie. Souriante, espiègle, elle a toujours su m’écouter et me conseiller. Je crois que mon amour inconditionnel pour les oursons en peluche et les mascottes me vient d’elle. Aujourd’hui, je suis moi aussi entouré d’anges. Grâce à deux d’entre eux, Gaspard Fauteux et Mélanie Raymond, je me suis retrouvé dimanche dernier dans les studios de LCN à Montréal.

Gaspard a été membre d’un de mes comités pendant plusieurs années. J’ai été membre de l’un de ses comités pendant quelques mois, pour monter une soirée bénéfice au profit du cancer de la prostate. Nul autre que Jack Layton en était le patron d’honneur! Qu’avons-nous en commun ? Trois choses :

  • la passion d’aider des jeunes qui se développent
  • l’implication dans des associations à titre de bénévole
  • participer activement à faire progresser des causes que nous avons à cœur. 

J’ai raconté, le 31 octobre 2010, l’histoire de la soirée bénéfice. L’animateur de cette soirée est un survivant du cancer de la prostate, tout comme Gaspard et mon père. Jean Pagé, commentateur sportif très connu, agit à titre de porte-parole pour Procure.

Mercredi dernier, le 8 janvier, je reçois une copie d’un courriel que Gaspard a envoyé à Jean. Intitulé « Christian Fortin, un gars à connaître », il me décrit ainsi : C’est une personne à la fois passionnée, excellent communicateur qui s’intéresse à tout et qui est constamment à la recherche d’expériences qui le feront grandir. »

Vendredi, je suis en classe à l’université de Sherbrooke. Le cours porte sur la gestion par compétences. En début de soirée, je prends mes messages vocaux. Une recherchiste de LCN a communiqué avec moi. Ils aimeraient m’avoir en entrevue dimanche matin. Le cœur palpitant, je retourne son appel, tombe sur sa boîte vocale. C’est alors que je pense à mon amie Mélanie Raymond, qui a été ma collègue de bureau pendant plusieurs années à la CIGM. Elle travaille depuis quelques années à LCN. Nous échangeons sur Facebook Messenger. Elle fait des suivis à l’interne et me confirme, samedi, que je serai en onde le lendemain.

Incroyable n’est-ce pas ? En étant ainsi curieux et passionné des gens, des lieux et des histoires qui les unissent, j’arrive toujours à trouver des liens. Un peu comme si, partout où mes pas me mènent, je me retrouvais en compagnie d’âmes sœurs. Cela explique peut-être pourquoi je n’ai pas peur de voyager, de partir à la découverte du monde. Parce que je sais que nous sommes tous, du point de vue d’un astronaute en orbite dans la station spatiale internationale, liés par cette belle grande planète bleue.

Je suis arrivé au 1600 boulevard de Maisonneuve Ouest à 8 h 50. Suis descendu au 1er sous-sol pour me faire maquiller. Ensuite, direction le dixième étage, où j’ai été accueilli par Mélanie. J’entre dans le studio. Je me suis revu à CNN à Atlanta, lors d’une visite à la fin des années 90. Des techniciens derrière des écrans, des caméras robotisées avec télésouffleur, des lumières, des écrans. L’enfant en moi s’émerveille à nouveau. Le régisseur de plateau vient me poser des questions sur les Jeux.

Pause commerciale. Je m’installe aux côtés de Jean Pagé. Nous parlons de Gaspard. La lumière rouge s’allume. Il entre en onde. Voici l’entrevue.

Et voilà. Je viens de raconter une fois de plus ce qui me passionne : les gens et leurs histoires. La vie, quoi. Je rejoins Mélanie et elle me montre son poste de travail. Quatre écrans, deux claviers. Wow! C’est elle qui est allé chercher les photos sur mon blogue. Elle a aussi monté les sous-titres et les enchaînements, en plus d’écrire les textes qui apparaissaient au télésouffleur.

Merci à mes anges, Jackie, Gaspard, Mélanie. Merci à l’ange qui me côtoie tous les jours depuis mai 1990, Nathalie.

Papa, en ce 12 janvier 2014, jour de ton anniversaire de naissance, j’ai beaucoup pensé à toi. Tu aurais célébré ton 83e anniversaire cette année. Merci de veiller sur nous !

2 commentaires:

  1. WOW! Félicitations encore une fois Christian!

    Cousine Line, Lévis

    RépondreSupprimer
  2. La reconnaissance à ses limites.

    Contribuer positivement, directement ou indirectement, aux projets d’une relation ou encore d’un ami est un geste naturel et de cœur et qui ne doit exiger aucunes attentes.

    J’ai connu Christian à l’époque où j’étais courtier immobilier et qu’il était à la Chambre immobilière du Grand Montréal à titre d’agent de liaison. Nous avons rapidement développé ensemble une complicité en plus de devenir des amis. S’il y a des gens qui nous marquent dans la vie sachez que Christian est de ceux là.

    Christian s’intéresse à tout et a entre autres ce talent d’être un as du réseautage. Je suis souvent porté à me méfier de ce type de personnes car je les trouve souvent envahissant ou encore que je questionne leurs motifs.

    J’ai vite compris que Christian est un « vrai » et qu’il a pour seul motif de vouloir partager afin qu’ensemble on puisse tous apprendre afin de mieux progresser.

    Connaitre Christian et de l’avoir comme ami est un cadeau.

    Christian les mots dans ton récent blog me laisse bouche bée, merci.

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...