Translate my blog

30 octobre 2012

En thérapie

Cette nouvelle série télé, diffusée à TV5 depuis septembre, est fascinante. Il s’agit d’une adaptation de la télésérie culte israélienne Be Tipul.
« En thérapie nous plonge dans le cabinet d’un psychologue pour y suivre les consultations de cinq patients; un pour chaque jour de la semaine. Chaque histoire de vie est une enquête captivante où chaque patient dévoile progressivement des indices afin de comprendre son mal de vivre ».
Dans mes premières années sur le marché du travail, en tant que professionnel du marketing, j’ai souvent pensé tout lâcher pour retourner aux études afin de devenir psychologue organisationnel. La vie étant ce qu’elle est, j’ai poursuivi mon chemin en marketing-communication et me suis spécialisé en événementiel.

Suivre cette série me permet donc de « vivre » de l’intérieur le travail effectué en thérapie. Seul dans son bureau, face à ses clients, le psychologue questionne et écoute. Sans porter de jugement. Je comprends pourquoi mes pas ne m’ont pas mené vers cette carrière. J’aime trop rencontrer des gens dans divers lieux et surtout, entendre leurs histoires. Je n’aurai pu être isolé ainsi à longueur d’année.

Depuis un mois, j’en vois tellement des gens aux quatre coins du Grand Montréal que j’ai délaissé le blogue. Même notre terminal illico a émis un avis de recherche à mon sujet. Nous avons cinq semaines de En thérapie à visionner! Huit conférences. Plus de 950 membres rencontrés à Anjou, La Prairie, Laval, Outremont, Pointe-Claire et St-Bruno. J’ajoute mes deux premiers weekends de cours à la maîtrise en gestion de la formation et ma charge de cours chez Zoom Académie et vlan! Le temps s’est envolé.

J’ai remplacé l’écriture par l’exercice. L’automne, je fais parti de ces gens affectés par la dépression saisonnière. La luminosité décroissante diminue ma vitalité. Tous les matins, je déjeune avec une lampe bleue. Et 4-5 fois par semaine, horaire chargé ou pas, je vais au Nautilus Plus m’entraîner pendant soixante minutes. Grâce au programme concocté par mon entraîneure, Véronique St-Pierre, j’ai augmenté de 20% ma capacité cardio-vasculaire dans les cinq dernières semaines. Sans le gras que je sens fondre...

Au début, toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas y aller : « je suis fatigué, je suis trop occupé, j’ai pas le temps ». Les 10 premières minutes étaient presque un calvaire. Aujourd’hui, mon sac est toujours prêt. Le plus beau dans tout cela, c’est l’énergie retrouvée! L’exercice physique stimule le corps et l’esprit. J’affronte les après-midi et les soirées avec plus d’entrain qu’auparavant.

Dans mon métier de planificateur d’événements, supporter le stress avec un sourire est primordial. Être au sommet de sa forme n'est donc pas une option mais une condition de succès! Sinon, on risque de se retrouver en thérapie!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...