Translate my blog

26 septembre 2012

Pourquoi? Je répondrais pourq-oui pas!!

Vendredi 21 septembre, 8 h. Dernière journée d’été. L’automne débute demain. Je marche sous le Pont Jacques Cartier, en direction du terminus Longueuil. Les édifices du complexe résidentiel Port de Mer se dressent à gauche. La verte tour de l’Université de Sherbrooke, telle une montagne, m’observe à droite. Avant d’entrer dans le terminus, j’observe la tour de contrôle (à droite sur la photo).

Coïncidences? De la mer à la montagne, en passant par un aéroport. Les trois éléments dont j’ai un besoin vital dans ma vie. Dans 30 minutes, je débute la réalisation d’un rêve qui date de 1995 : compléter une maîtrise.

J’ai hésité à plusieurs reprises au fil des années. Le marketing? La psychologie? Le management? Un MBA? L’andragogie? La création littéraire? J’avais presque « oublié » ce rêve inscrit dans mes vieux cahiers de notes. C’est mon ami Gaëtan Bourgoin qui m’a mis sur la piste de ce diplôme de 2e cycle en gestion de la formation à l’Université de Sherbrooke. DESS qui mène à une maîtrise. « Tu organises des conférences, tu aimes apprendre et partager tes connaissances. Je te verrais tout à fait dans ce programme. »

M’y voilà donc. Devant moi, le cheminement des trois prochaines années.


J’observe les deux gars et les dix-sept filles qui composent le groupe 88 (une autre coïncidence? Je suis entré à HEC Montréal en 88…). Des jeunes, des gens au mitan de la vie, d'autres, plus avancés en âge. Nous avons tous des formations et des expériences de vie différentes. Nous partageons une même passion : la formation en milieu organisationnel. Tous, nous le faisons avec notre intuition. Nous venons ici pour professionnaliser nos pratiques, confronter nos idées et apprendre des meilleurs.

« Christian, tu travailles déjà à plein temps, tu enseignes à temps partiel, tu t’impliques dans l’AIESEC, tu te promènes partout pour les activités sportives de tes enfants. Tu n’es donc pas capable de t’arrêter? Pourquoi? ». Je répondrais « pourqoui pas? ». Oui à la vie, oui au plaisir de retrouver des livres et d’apprendre. Oui au plaisir d’échanger dans le respect avec des passionnés. Saint-Exupéry n’a-t-il pas écrit : Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité ?

Ma vie est déjà un rêve. Le temps est venu de l’embellir et de le rendre encore plus réel. Deux visions m’habitent maintenant :
  • dans la première semaine d’octobre 2015, je serai à Paris avec mes collègues devenus amis, pour présenter le résultat de notre travail de recherche.
  • à l’automne 2016, je recevrai mon diplôme lors de la magnifique cérémonie de collation des grades de l’université de Sherbrooke.
Quelle sera la suite? On verra. Ma bonne étoile, malgré ce que j’en pense parfois dans mes moments d’égarement, m’a toujours guidé vers la réalisation de mes rêves. Dans les trente-six prochains mois, je m’offre un beau voyage dans les livres et le partage des connaissances et d’expériences de vies. Je retrouve ma constante : des gens, des lieux et des histoires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...