Translate my blog

6 décembre 2011

26/111. Triste jour. Tuerie de l'École polytechnique. 22 ans déjà.

Je revenais du travail. En marchant sur la rue Decelles, près du Collège Brébeuf, j’entendis les sirènes. Pas les sporadiques ambulances se rendant au Jewish ou à Sainte-Justine. Non. Il y en avait trop. Je ne savais pas ce qui se passait. Entre dans l’appartement, ouvre la télé. Découvre que l’horreur se déroule à 1,3km. Je passerai la soirée rivé à l’écran, sous le choc.

Jeudi matin. Consternation dans les corridors de HEC. La sœur d’un de mes confrères de 1ère année est morte. En début de soirée, je me joins aux centaines de personnes qui marchent vers l’Oratoire Saint-Joseph. L’émotion est palpable. L’incompréhension règne face à ce massacre. Tristesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...