Translate my blog

27 août 2011

Je retrouve mes claviers et l'envoûtement des lettres à l’écran

Je suis installé dans le fauteuil dans notre chambre. Les grillons chantent à tue-tête, les véhicules font toc-toc, toc-toc sur les joints de dilatation du pont de l’autoroute 10 qui enjambe la rivière Richelieu. La belle KitKat fait dodo devant moi. Les enfants écoutent la télé. Déjà quatre jours depuis notre retour des Iles de la Madeleine. Quel contraste! Le mercure indique 24C à 21 h 30. Pendant notre séjour dans le golfe du Saint-Laurent, il n’a jamais dépassé le seuil psychologique des 20C. Là-bas, l’air est salin, pur. Ici, il est pollué, l’humidité et la chaleur laissant une sensation de moiteur sur la peau. Du bitume, du béton (qui tombe!), des autos, du bruit sans arrêt. Aux Iles, la nature. Le silence bienfaiteur du vent et des vagues.

Avant de prendre la route, j’avais annoncé que pendant ces trois semaines, je serais complètement absent de la planète web. Yves Carignan, mon ancien collègue chez Venmar et aujourd’hui PDG de la firme Dessins Drummond, s’était donné ce défi avant de partir en vacances. Pas de blogue, pas de statut Facebook, pas de conversations sur LinkedIn ou de Tweet. À mon grand étonnement, j’ai tenu bon. Sans me mettre à trembler, pleurer et frapper partout en criant. Ce faisant, j’ai réalisé une chose.

Je pensais aimer la solitude au plus haut point. J’ai constaté qu’un être passionnément curieux comme moi se nourrit du contact avec les humains. Peut-être pas toujours pour être sur la sellette. Je dirais plutôt pour observer les gens. Leur poser des questions. Apprendre de leur vie. Grandir et ensuite partager afin que d’autres grandissent. D’où mes implications bénévoles dans plusieurs associations.

Dans ma dernière semaine au boulot, ma collègue Mireille Rouillard m’a proposé une nouvelle version d’une image qu’elle m’avait créé en décembre 2010. Elle a ajouté les silhouettes, modifié la position des mains et inséré les trois éléments dans une sphère. Superbe initiative de sa part! Voyez-vous les sourires radieux et l’éclat dans les yeux des silhouettes? Voyez-vous les paumes ouvertes en signe d’accueil et d’ouverture? Voyez-vous l’unité dégagée par la sphère? Je vois tous ça. Des gens qui partagent, qui collaborent et qui font avancer le monde.

Plusieurs des bénévoles que je chapeaute à la CIGM m’ont écris avant mon départ. Leur conseil était simple : « Oublie le travail, passe du temps avec ta famille. Ils seront encore là quand nous n’y serons plus. » Ils avaient bien raison. Nath, les enfants, pensez-vous que j’étais plus là, branché sur le présent, pendant nos vacances? Étais-je heureux? Je l’étais. Partager 21 jours sans contraintes avec vous, c’est génial.

La saison de hockey prend son envol. Félix et Mathieu se retrouveront à l’aréna trois fois chacun chaque semaine, pendant les sept prochains mois. Roselyne reprend la danse hiphop à l’Académie Danza à Chambly. Nath retrouve les étudiants à l’École des sciences de la gestion à l’UQAM. Je retrouve mes bénévoles de la CIGM.

Bienvenue à la rentrée! Je vous souhaite un très bel automne!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...