Translate my blog

18 janvier 2011

Les surréservations dans vos événements. Y avez-vous recours?

Je viens de lire un article intéressant sur Cyberpresse. Il traite de la pratique courante de la surréservation (l’overbooking) dans le domaine de l’aviation. Au fil des années, en analysant les données des événements que j’organise pour la Chambre immobilière du Grand Montréal , j’ai découvert une règle très simple : j’obtiens un taux de participation de 80% lors de mes événements gratuits. Je m’explique.

Supposons que 100 personnes s’inscrivent à une activité. 70 d’entre elles se présenteront. 10 tenteront leur chance et arriveront sans s’être inscrit, pour un total de 80 personnes présentes. Donc, en appliquant cette règle du 80% de taux de présence, je pourrais, dans le cas d’une salle qui compte 500 sièges, accepter jusqu’à 625 inscriptions. Le danger évidemment est qu’un jour, la loi de la moyenne me mente et que 100% des gens inscrits décident de se présenter! Bienvenue l’insatisfaction et les crises de nerfs à ce moment.

Que pensez-vous de cette méthode? Y avez-vous recours dans vos événements? Vous est-il déjà arrivé, à l’aéroport, de vous faire dire que l’avion était trop plein? Comment avez-vous réagi à cette situation? Vos commentaires sont les bienvenus.

1 commentaire:

  1. Moi c'est simple, si lors de l'enregistrement de mes bagages, on me mentionne que l'avion est plein et on me propose un montant pour un autre vol, je mentionne simplement, que je suis prêt à voyager dans le cockpit. Ainsi je prend l'avion voulu, et ca ne coute pas une place, ni un montant à la compagnie.

    C'est un bon deal ca non ?

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...