Translate my blog

24 janvier 2011

Festival MAHG Richelieu-St-Mathias – Dimanche

En ce dimanche plus que frisquet de janvier, la famille au complet se retrouve à l’aréna de Marieville pour la deuxième journée du Festival MAHG Richelieu-St-Mathias. Je l’aime bien, cette journée. Les bénévoles, les parents et les entraîneurs connaissent les lieux et le déroulement. Tout le monde affiche un air plus relaxe. Les jeunes reçoivent leur médaille et un cadeau. La joie règne.

Notre Félix a découvert le sentiment d’accomplissement de l’implication bénévole. Il a tellement aimé remettre les jus aux joueurs qu’il a demandé à y retourner avec sa sœur, pour les matchs de 17h et 18h. Il venait pourtant d’accomplir avec le sourire un long quart de 10h à 16h! Dans la journée, Félix était en équipe avec son ami Xavier Turcotte. Je les supervisais du coin de l’œil. Ils étaient beaux à voir les gars, en train de compter le nombre de jus, surveiller le cadran et me dire à quel moment apporter le bac plein entre les chambres No 1 et No 2. Ils ont aussi accompagné les jeunes dans les estrades. Je vous garanti que les deux petits bonhommes se sentaient grands! Je suis très fier d’eux.

J’ai serré la pince aux mascottes Boogy et Polixe. Quand j’en croise une, je retombe en enfance. Un gros toutou qui me donne la main! Wow! Saviez-vous que la compagnie Création JCT, de Mascouche, a fabriqué plus de 600 mascottes au cours des 25 dernières années? Dites-le pas aux enfants, j’ai essayé la tête de Boogy…

Mathieu a joué le rôle d’arbitre pendant trois parties et nous a ensuite donné un coup de main à l’accueil des joueurs. Nathalie était en haut des marches et étampait les petits bonhommes sourires sur les mains des visiteurs, signe de leur paiement du droit d’entrée de 4$. Roselyne a distribué les jus.

Quand je sors du Festival, je me demande pourquoi je travaille avec des grandes personnes qui sont parfois bourrues et mal intentionnées. J’éprouve tellement de plaisir à jaser avec les enfants. Je connecte avec eux très rapidement. Peut-être est-ce parce qu’en tant qu’adulte, je ne me prends pas au sérieux et ai conservé mon regard d’enfant sur le monde? Faites-le test : quand vous croiserez un enfant, accroupissez-vous afin que votre regard soit plus bas que le sien. L’effet est instantané : « tiens, ça se penche les grandes personnes? Ça parle comme moi? »

Un tel weekend de pure joie enfantine ne serait pas possible sans le travail acharné du comité organisateur et des bénévoles du weekend. Je remercie aussi le dévouement des gérants et entraîneurs des 44 équipes participantes. Merci aux parents qui leur font confiance et nous font confiance. Le Festival constitue souvent la première expérience d’un tournoi de hockey pour les petits 5 ans. Je l’ai vécu comme entraîneur-adjoint avec Félix il y a déjà trois ans. C’est le fun de voir la roue continuer à tourner. La relève s’en vient!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...