Translate my blog

14 novembre 2010

Un an déjà!

Douze mois. Trois cent soixante-cinq jours. Cent cinq billets, des dizaines de milliers de mots qui racontent ma vie. Publiquement. Le jeune ado hyper gêné que j'étais en a fait du chemin!

De 1984 à 2000, j'ai tenu quotidiennement un journal intime, dans lequel je relatais ma vie. J'étais le seul à le relire. Je le suis toujours. Revoir ces mots, ces billets de spectacles, ces découpures de journaux me permet de voyager dans le temps. Mon expérience aux Jeux Olympiques s'avère la somme de ce que je suis devenu au fil des années. Je compte bien, pour les sept mille trois cent prochains jours, continuer à redonner à la société. Je veux continuer à inspirer les gens qui m'entourent. Malgré mes 42 ans, je n'ai pas encore perdu l'idéalisme de la jeune vingtaine. Dans la famille Fortin, on vit vieux. Je sais qu'il me reste encore un gros quarante ans à vivre! Qu'est-ce que j'en écrirai encore, des milliers, des millions de mots!

En septembre, lors d'une randonnée à vélo sur la piste cyclable du canal Chambly, Johanne Martel m'a demandé pour qui j'écrivais. Pourquoi passais-je tout ce temps à raconter ma vie sur Internet? Y répondre, c'est répondre à la question pourquoi ais-je commencé à écrire mon journal en 1984? Au début, j'écrivais pour moi. Pour canaliser cette énergie créatrice qui coule en mon être. Aujourd'hui, j'écris toujours pour moi. Écrire me procure le même effet qu'une séance d'exercice physique. Avec les années, j'ai aussi réalisé qu'avec mes mots, je pouvais toucher les gens.

Le 14 novembre 2009, après des années de tergiversation, je me lançais enfin. Mes paroles d'alors sont toujours vraies:

Je suis un être d'une très grande curiosité. Tout m'intéresse. En moi vibre toujours l'enfant que j'étais. Regardez les yeux d'un bébé, qu'il soit humain, félin, canin: ils expriment la curiosité, la soif de découvrir, d'apprendre. Ils expriment la confiance en leur prochain.
... inspirer les gens à s'impliquer, à croire en leurs rêves et changer le monde.



J'écris pour moi, ma famille, mes amis, mes collègues de travail, mes voisins. J'écris pour raconter ces gens, ces lieux et les histoires qui les façonnent. J'écris pour partager.

J'espère que mes mots vous auront touché à un moment ou l'autre au cours des douze derniers mois. Je vous remercie du fond du coeur de me lire et de partager avec moi vos histoires. Merci à ma bonne étoile, sans qui ce blogue n'aurait pu voir le jour!!

2 commentaires:

  1. De Roselyne:

    Oh oui tes mots m'ont touché et à plusieurs reprises même! Ils m'ont fait rire, pleurer, dire toutes sortes de choses genre: Hein? Papa a fait ça ou ça! Ou bien encore: Non! Pas pour de vrai? Dans le fond, ils m'ont fait réagir et réfléchir sur la façon de voir le monde et sur tout ce qui nous entoure. Il y a même des billets que j'ai relu et relu soit pour le plaisir ou parce que c'était trop beau ou peu importe mais ils m'ont vraiment touché jusqu'au plus profond de mon coeur.
    Merci Papa! Merci pour tout!
    Et je le sais que je te le dit pas aussi souvent qu'à maman mais je t'aime et je veux surtout pas de perdre pour rien au monde et continues à écrire comme tu sais si bien le faire parce que tu as un véritable don. Et j'aimerais aussi te dire que j'aimerais pouvoir faire plus de choses avec toi et pouvoir discuter de tout et de rien avec toi sans gêne et sans retenu.
    Donc merci pour tout encore une fois!
    Roselyne! Ta grande fille qui t'aime gros comme le ciel! xxxxx
    (Ah! Ça fait du bien de faire sortir tout ça!:))

    RépondreSupprimer
  2. C'est toujours un plaisir de lire tes billets Christian....merci !

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps de commenter ! Ne vous laissez pas avoir par le curseur qui clignote dans le carré blanc. J'aime vous lire !

Lecture suggérée ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...